La situation des travailleurs des vignes en général et plus particulièrement dans le Médoc, ne se limite pas à la problématique des pesticides. Issue moi-même d’une famille de vignerons médocains, j’ai constaté très tôt la déconsidération sociale dont font l »objet ces petites Mains invisibilisées.  Malgré d’innombrables articles de presse et reportages sur le vin rien sur celles et ceux par qui tout commence. J’ai décidé de leur rendre hommage. Depuis prés de 2 ans je prends en photo leurs gestes, immortalisant leur savoir-faire qui fait naître les millésimes réputés. Mon objectif est de présenter ces photos, sous forme d’exposition puis accompagnées d’écrits. Cela m’a demandé beaucoup de temps et d’investissement bénévole, mais aujourd’hui la mise en forme a un coût que mes deniers personnels ne me permettent pas de supporter. Je fais donc appel à votre aide financière, pour imprimer les plus beaux clichés et les présenter de la plus belle des façons pour rendre un hommage bien mérité à celles et ceux qui font les vins de Bordeaux.

Pour la seule exposition il faut compter environ 1500€, le supplément jusqu’à 2500€ permettrait lui de financer les autres volets de ce projet qui me tient très à cœur. Vous comprendrez aisément que je ne peux pas tout en révéler ici.

 

Voici le lien vers la cagnotte en ligne : https://gf.me/u/ymrsrp

Participer à cette campagne de financement, c’est déjà rendre à votre façon un vibrant hommage aux petites Mains de l’Ombre des vins de Bordeaux, sans lesquelles aucun millésime ne sortirait des chais.

Merci de votre aide, pour mon projet et pour eux.

Marie-Lys Bibeyran.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Collectif Info Médoc Pesticides
Charger d'autres écrits dans Actualité

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Petites mains de l’ombre : de l’invisibilité à la lumière…

On les appelle « petites mains de l’ombre ». C’est la so…