Logo CIMP 

 Collectif Info Médoc Pesticides

12 place du Maréchal Juin

33480 Listrac-Médoc,

 

Monsieur Daniel Cueff,  

Maire de Langouët,

19, RUE DES CHÊNES,

35630 Langouët

ACCUEIL-MAIRIE@LANGOUET.FR

  

 

Fait à Listrac-Médoc le 06 juillet 19,

 

 

Monsieur Le Maire,

 

Le Collectif Info Médoc Pesticides que j’ai l’honneur de représenter, vous adresse ce jour son plus fervent soutien, et au-delà son admiration pour votre courage, face à l’urgence climatique et écologique actuelle.

Vous avez le 18 mai dernier pris un arrêté interdisant les pesticides à moins de 150 m des bâtiments à usage professionnel et d’habitation, sachant que cela allait provoquer l’ire des autorités préfectorales et le déclenchement d’une procédure, là où vos collègues choisissent la résignation et oublient leurs responsabilités face à leurs concitoyens, vous avez choisi de vous élever.

 

Cela fait plus de 8 ans que je lutte contre le désastre sanitaire des pesticides et le déni qui l’entoure. Mon frère Denis Bibeyran, était vigneron et a été empoisonné par les pesticides et tous ceux qui savaient et ont laissé faire. En février 2016, j’ai cofondé le Collectif Info Médoc Pesticides avec deux amies, aujourd’hui nous représentons 280 adhérents sur toute la France. Habitants, parents, enfants, professionnels, consommateurs, nous sommes tous concernés parce que tous exposés et contaminés.

Sur notre territoire qu’est le Médoc, vitrine des vins de Bordeaux qui n’ont plus rien de prestigieux depuis bien longtemps, nous aimerions que les édiles suivent votre chemin mais ils sont pour la plupart viticulteurs et pas en bio bien sûr. Ici, les riverains les plus proches et les plus chanceux, doivent se contenter d’une information minimaliste quelques heures voire quelques minutes, avant le prochain passage du tracteur pulvérisateur, comme toute mesure de protection. Parades dérisoires aux abords des écoles, haies, filets dits anti pesticides, horaires de traitements soi-disant adaptées, et rien pour les travailleurs dans les vignes.

Sur le terrain de la lutte, malgré notre omniprésence il est difficile d’obtenir plus, tant la puissance viticole a infiltré toutes les arcanes du pouvoir local comme départemental et régional. C’est pourquoi votre arrêté, acte de résistance locale face au déni et à la toute-puissance du lobby agricole et agrochimique est si important et porteur d’espoir. Espérons qu’il fera des émules, allé rêvons un peu et espérons qu’il arrivera jusque dans nos terres girondines.

Puissent ces petites pierres semées sur nos chemins, faire de nos luttes disséminées sur tout le territoire, une belle victoire collective.

 

Avec tout notre soutien,

Marie-Lys Bibeyran, pour le Collectif Info Médoc Pesticides.

 

 

 

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Collectif Info Médoc Pesticides
Charger d'autres écrits dans Actualité

Un commentaire

  1. François

    11 septembre 2019 à 22 h 12 min

    Les fautifs sont les consommateurs de vin. Même le raisin de table est banni de chez moi. Il est tellement traité. J’adore le raisin mais après en avoir trop mangé j’ai abouti aux urgences. J’ai demandé si cela a un rapport avec le raisin , on me dit que c’est des cailloux et on me fait une prescription pour aller voir un médecin que j’ai jeté car comme j’ai arrêté de manger le raisin, tout est rentré dans l’ordre. Depuis j’ai mis des vignes chez moi afin d’apprécier ce que Dame Nature nous donne gratuitement sans produits chimiques. Merci à Monsieur le Maire qui fait son devoir de protéger la population contrairement aux autres maires qui font l’autruche.

    Répondre

Répondre à François Annuler la réponse.

Consulter aussi

La pollution aux pesticides touche d’abord les viticulteurs et les riverains avant de menacer les consommateurs

On se souvient du combat de Marie-Lys Biberyan contre l’utilisation intensive des pe…