Dans l’affaire qui oppose le château médocain Vernous à son ancienne employée Sylvie Berger, atteinte de la maladie de Parkinson, depuis une intoxication aigüe aux pesticides en 2012, ( pour revenir sur cette affaire : http://infomedocpesticides.fr/2019/06/10/sylvie-berger-condamnation-employeur-pour-faute-inexcusable-dans-intoxication-aux-pesticides/ ou http://infomedocpesticides.fr/2019/03/27/condamnation-chateau-vernous-pour-faute-inexcusable-la-fin-de-la-toute-puissance-de-la-viticulture-medocaine/ ou http://infomedocpesticides.fr/2019/05/15/analyse-vin-chateau-vernous-le-gout-de-linterdit/

une nouvelle vient de clore le chapitre de cette partie là de la procédure, le château Vernous qui avait fait appel de sa condamnation par le TASS de Bordeaux vient de se désister de la procédure. 

Une décision qui a pour conséquence de rendre leur condamnation définitive ! 

Reste à l’expert désigné à se prononcer sur l’état de santé de Mme Berger, sur les indemnités conséquentes.

La propriété viticole aura toujours la possibilité de former appel de l’avis de l’expert, mais leur désistement sonne comme un tonitruant aveu de leur défaillance et de leur manquement à leur obligation de sécurité de résultat qui pèse sur chaque employeur à l’égard de ses travailleurs. 

Le Collectif Info Médoc Pesticides aux côtés de Sylvie Berger depuis le début, se réjouit de cette décision et espère que cette condamnation amènera la viticulture bordelaise et médocaine à un plus grand respect des travailleurs des vignes et ceux ci à ne pas hésiter à emprunter la même voie. 

Le Collectif Info Médoc Pesticides se tient aux côtés de l’ensemble des travailleurs des vignes.

Pour le Collectif, Marie-Lys Bibeyran.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Collectif Info Médoc Pesticides
Charger d'autres écrits dans Actualité

4 Commentaires

  1. BUILS

    14 septembre 2019 à 8 h 04 min

    Bonjour,
    Comment peut-on t’être au courant des viticulteurs qui travaillent dans le respect et de ceux qui font n’importe quoi.
    Y a-t-il une liste ? Même si cette liste est évolutive !

    Répondre

  2. M P

    11 septembre 2019 à 14 h 09 min

    pourquoi le ministère concerné nie les résultats des analyses de laboratoires indépendants ???

    Répondre

    • Marie-Laure Laustriat

      11 septembre 2019 à 14 h 21 min

      Parce que le ministère « concerné » n’est pas concerné du tout !

      Il est à la botte des lobbies (pardon pour le cliché, mais on peut le constater pour chaque décision prise par nos « responsables » irresponsables)

      Le mantra qui nous est servi par les personnes qui nous gouvernent et qui décident, c’est de nous seriner à longueur de temps que les études -qui ne vont pas dans leur sens- ne sont pas fiables ou pas crédibles. Et beaucoup de gens croient à ces énormes mensonges, c’est ça le drame !

      Répondre

  3. Guilgault, Veronica

    11 septembre 2019 à 13 h 40 min

    Bravo pour le travail que vous faites .Continuez!

    Répondre

Répondre à Guilgault, Veronica Annuler la réponse.

Consulter aussi

Témoignage vidéo de Sylvie, victime des pesticides.

Témoignage de Sylvie  travailleuse des vignes dans le Médoc et atteinte de la maladie de P…