Il va faire très très chaud cette semaine, nous entrons dans une période de canicule l’aménagement des horaires de travail dans les vignes devient obligatoire. Ainsi que de mettre à disposition des travailleurs de l’eau fraîche et un local où se rafraîchir.

Attention ! Il s’agit là d’obligations pas de faveurs accordées selon le bon vouloir de la direction.

C’est le moment de rappeler l’obligation de sécurité de résultat à la charge de l’employeur, des directeurs et de tout chef de culture :

Article L4121-1 L’employeur prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs.
Ces mesures comprennent :

Des actions de prévention des risques professionnels, y compris ceux mentionnés à l’article L. 4161-1 ;

Des actions d’information et de formation ;

La mise en place d’une organisation et de moyens adaptés.

L’employeur veille à l’adaptation de ces mesures pour tenir compte du changement des circonstances et tendre à l’amélioration des situations existantes. Cela signifie que les employeurs/chefs de culture/chefs d’équipe/référents etc…doivent être vigilants et surveiller leur personnel, et ne pas le laisser dans la vigne à partir du moment où il fait trop chaud.

Attention vous aussi en tant que travailleurs de ne pas surestimer vos forces. Soyez attentifs à d’eventuels symptômes ( maux de tête, vertiges, nausées, vomissements, grosse fatigue, frissons…)  pour vous ou vos collègues. Vous pouvez exercer votre droit de retrait.

Attention les chefs d’equipe, les referents étant les premiers au contact de votre équipe vous êtes aussi le premier maillon de la chaîne des responsabilités. Si l’un de vos co équipiers souffre de la chaleur, vous serez le premier responsable !

Les bureaux sont climatisés et risquent de fausser le ressenti des températures extérieures, n’hésitez pas à leur rappeler cette obligation, qui pourrait les conduire tout droit au Tribunal des Affaires de Sécurité Sociales pour faute inexcusable voire devant le Tribunal correctionnel pour mise en danger de la vie d’autrui !

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Collectif Info Médoc Pesticides
Charger d'autres écrits dans Actualité

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Témoignage d’un médocain, habitant du Pouyalet, au coeur du vignoble pauillacais.

« A PAUILLAC, l’hirondelle ne fait + le printemps !!! J’ai 68 ans et depuis ma …