Tout est parti de l’Ariège où 19 faucheurs volontaires accusés d’avoir peint des bidons de Roundup dans deux enseignes locales se sont retrouvés en justice, https://www.ladepeche.fr/article/2017/10/12/2664074-glyphosate-tribunal-foix-saisit-cour-justice-europeenne.html et ont par la suite monté une association « Campagne glyphosate » avec leurs deux avocats du cabinet Tumerelle, pour dénoncer la dangerosité de l’herbicide. 

Pour cela, ils ont décidé d’organiser des prélèvements d’urine volontaires sous contrôles d’huissiers et analyses avec possibilité de déposer plainte contre les responsables de la situation. Ils ont entamé un tour de France, via des réunions publiques au cours desquelles ils expliquent leur démarche. 

http://www.campagneglyphosate.com/

Le Collectif Info Médoc Pesticides s’associe à cette démarche et va participer lors de la venue des organisateurs en Gironde. Ces prélèvements ont un coût (85€ l’analyse sans plainte et 135€ l’analyse avec dépôt de plainte). Cela est un budget conséquent mais le prix comprend les frais d’analyse, d’huissier et d’avocat. Rien ne vous sera demandé par la suite. Il est important d’être très nombreux à participer. 

Tout est détaillé et bien expliqué lors des réunions publiques qui se tiennent sur le territoire national, pour vous renseigner sur leur tenue près de chez vous, vous pouvez envoyer un mail à : campagneglyphosatefrance@gmail.com  

Vous pourrez déjà trouver des réponses à vos éventuelles questions, icihttp://www.campagneglyphosate.com/foire-aux-questions/

Un grand nombre de personnes sont inscrites sur la Gironde y compris sur le Médoc, n’hésitez pas à nous faire savoir si vous souhaitez participer. Jusqu’à présent 100% des analyses pratiquées se sont révélées positives !

Pour vous inscrire : campagne.glyphosate33@orange.fr ou marie-lys.bibeyran@orange.fr 

Marie-Lys Bibeyran.

 

 

 

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Collectif Info Médoc Pesticides
Charger d'autres écrits dans Actualité

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Perturbateurs endocriniens: pourquoi vous devriez vous intéresser à ces molécules chimiques qui sont partout

Le HuffPost  | Publication: 14/03/2015 09h31 CET Mis à jour: 14/03/2015 09h31 CET SANTÉ &#…