Alors que le projet de loi sur l’Agriculture et l’Alimentation repassait devant l’Assemblée Nationale, que l’amendement sur l’inscription dans la loi de l’interdiction du glyphosate d’ici 3 ans, était à nouveau soumis au vote, le député de la circonscription du Médoc Benoit Simian, festoyait au siège de la Fédération départementale des chasseurs de Gironde, sûrement dans l’intérêt de ce territoire qu’il s’octroie souvent mais honore très rarement !

Simian alibi vote contre glyphosate

Il faut comprendre que protéger les intérêts du lobby de la chasse est électoralement plus porteur que de s’opposer au lobby du vin et des pesticides : les enfants ne votent pas et les travailleurs des vignes déçus et trahis maintes fois, lorsqu’ils votent c’est ailleurs !

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Collectif Info Médoc Pesticides
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Agriculture: ne pas nuire à la profession mais provoquer un éveil des consciences.

Ci-dessous le texte du courrier que j’ai envoyé au Journal du Médoc en réaction aux …