Le Collectif Info Médoc Pesticides soutient l’opération Nous voulons des Coquelicots lancée par Fabrice Nicolino et à laquelle s’associent également d’autres associations et particuliers. 

Pourquoi je m’engage auprès des Coquelicots https://youtu.be/_obF_jU-2v8

SIGNEZ L’APPEL DES COQUELICOTS https://nousvoulonsdescoquelicots.org/

Les pesticides doivent être interdits immédiatement ! Il faut en finir avec la résignation et les courbettes face aux pouvoirs publics et aux lobbies agricoles et chimiques. La société a été patiente plus que de raison, les pseudos tentatives présentées comme des transitions possibles vers une agriculture moins dépendante des pesticides se sont toutes soldées par des augmentations significatives des ventes ! 

Il est fini le temps des discussions stériles, pour obtenir une simple communication des dates de traitement, comme si être informé de son empoisonnement à venir était plus acceptable que de l’être sans en avoir été prévenu !

S’il s’agissait de sujets secondaires, futiles, si notre vie et pire si le devenir de nos enfants et la survie des générations futures n’en dépendaient pas, peut-être pourrions-nous poursuivre sur cette voie sans issue des compromis qui s’éternisent.

Mais comment affronter le regard de nos têtes blondes, lorsqu’ils comprendront que ceux en qui ils avaient le plus confiance, que ceux qui avaient leur avenir entre leurs mains, l’on laissé filé ? Quelle excuse trouverons-nous pour justifier l’injustifiable ?!

Comment leur expliquer qu’à un moment donné nous avons cédé leur santé sur l’autel de l’enrichissement de quelques uns ?! 

Comment pouvons-nous concilier le fait d’avoir mis au monde des enfants et de détruire leur espace de vie ?  Les avons-nous conçus pour leur montrer la nature dans des livres, parce qu’il n’y aurait plus de faune et de flore ? 

Les avons-nous conçus pour les regarder mourir ? Non ? pourtant actuellement 500 enfants par an meurent d’un cancer et il n’y a pas beaucoup de monde dans les rues pour s’élever contre les causes !

A un moment il faut juste dire STOP, ASSEZ ! C’est le but et la raison d’être des Coquelicots, oublions nos différences sociales, politiques, culturelles, elles font juste le jeu de ceux qui nous empoisonnent. Levons-nous tous ensemble et exigeons des coquelicots, exigeons que l’on nous rende la beauté du Monde ! 

Il est fini le temps des hésitations, des études scientifiques et de la recherche agronomique financées par les fabricants de pesticides, les solutions existent, les alternatives sont appliquées quotidiennement depuis des dizaines d’années par des agriculteurs et des viticulteurs qui produisent en respectant la nature, l’Homme et en se respectant !

Du temps les pouvoirs publics, les firmes pharmaceutiques, les agences sanitaires en ont eu assez ! Mais nous, eux nos enfants, du temps nous n’en avons plus !

La fin des pesticides c’est maintenant ou jamais !

Pour semer des coquelicots comme autant de graines d’espoir d’un Monde sans Pesticides, signez et faîtes signer l’Appel « Nous voulons des coquelicots »

https://nousvoulonsdescoquelicots.org/

Pour former une véritable communauté pour la vie, portons-tous un coquelicot accroché à nos habits, sacs etc…et un autocollant sur notre véhicule, boîtes aux lettres etc…ainsi nous pourrons nous reconnaître,  faire des émules et essaimer dans chaque plus petit coin du pays. A coller également sur les sacs et cartables de nos enfants, je pense qu’il faut les associer à cette belle aventure, les initier à la fragilité de la nature et à son indissociabilité de notre propre survie. Le Collectif vendra des cocardes et autocollants sur le marché bio du 28 octobre. Vous pouvez aussi en acquérir sur le site. Aucun intérêt commercial, juste de quoi faire vivre l’association des Coquelicots et financer les actions à venir. 

Fabrice nous invite à nous donner rdv chaque 1er vendredi du mois à 18h aussi longtemps que durera l’action des coquelicots, sur la même place de nos villes et villages,  afin de nous rassembler et de créer des événements. 1er rassemblement fixé au vendredi 05 octobre à 18H.

Personnellement je sème l’idée que  lorsque la saison sera venue, nous fassions pousser des coquelicots partout, comme symbole d’un printemps des coquelicots qui nous sauverait d’un printemps silencieux.

On compte sur vous !

Marie-Lys Bibeyran. 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Collectif Info Médoc Pesticides
Charger d'autres écrits dans Actualités

7 Commentaires

  1. Rousee

    3 octobre 2018 à 20 h 19 min

    Y’a t’il un rassemblement prévu à Soulac le 05 octobre pour soutenir les coquelicots ?

    Répondre

  2. Hdpape

    26 septembre 2018 à 1 h 41 min

    Au lendemain de la marche pour le climat, Fabrice Nicolino, journaliste a Charlie Hebdo, annonce le lancement ce mercredi d un nouveau mouvement anti-pesticides en France, celui des Coquelicots. En Gironde, les soutiens sont tout trouves : Collectif Info Medoc Pesticides de Marie-Lys Bibeyran et Alerte aux toxiques de Valerie Murat.

    Répondre

  3. Levy andre

    19 septembre 2018 à 18 h 05 min

    Charlie,Nicolino,des références pour mon engagement.
    Je soutiens bec et ongles.
    Je crois à cette initiative

    Répondre

  4. Marlène Rezza

    14 septembre 2018 à 12 h 50 min

    Où peut on trouver des graines de coquelicots.SVP.Je suis partante pour en semer un max.POUR SOUTENIR CETTE EXCELLENTE INITIATIVE.Je ne comprends d’ailleurs pas les infos en haut-lieux disant que la transition pour adopter des moyens BIO pour fortifier les cultures peut être longue …Alors que de nombreux agriculteurs vertueux utilisent déjà des solutions naturelles.QUE TOUS SE REGROUPENT POUR SE FAIRE ENTENDRE et montrent que LES RECETTES EXISTENT déjà.

    Répondre

  5. Hubert GRIFFATON

    14 septembre 2018 à 9 h 18 min

    Bonjour , je suis agriculteur bio depuis seulement 8 ans , j’entend que parfois en agrochimie la protection des vignes contre les maladies ne réussi pas mieux voire moins bien qu’en agrobiologie .
    Je comprend la peur de quitter les molécules chimiques pour les viticulteurs , mais il y a suffisamment de réussite en bio pour les rassurer .
    La meilleure agriculture est celle de la conservation des sols dont on doit fortement s’inspirer , et au minimum, facile mais cher pour certains : les panneaux récupérateurs . Beaucoup plus facile néanmoins en vigne qu’en arboriculture !!!
    Bon courage pour la lutte et à votre disposition pour trouver des solutions

    Répondre

  6. verschueren

    13 septembre 2018 à 18 h 20 min

    A soutenir absolument et résolument!! Comment peut on encore douter de l’implication de ces produits dans la perte de la biodiversité ?? Comment ne pas vouloir que les futures générations ne vivent pas dans un monde dégradé voire nocif ??

    Répondre

  7. Colette SERVET

    13 septembre 2018 à 15 h 13 min

    Bonjour,
    Je soutiens, à fond, ce mouvement ! Je vais diffuser cette pétition à un maximum de contacts, en leur demandant de la signer et de se mobiliser pour la faire conaître au plus grand nombre…
    Bravo pour votre combat !
    Colette

    Répondre

Répondre à Hdpape Annuler la réponse.

Consulter aussi

Les pesticides devant le tribunal à Bordeaux

2 COMMENTAIRES Publié le 04/03/2015 à 14h12 , modifié le 05/03/2015 à 14h35 par Cathy Lafo…