Malgré une obligation légale régie par les articles R4412-38 et R4412-3 du code du travail, les employeurs viticoles ne se soumettent toujours pas à l’information de leurs travailleurs, sur l’identité des produits chimiques utilisés sur la propriété. 

Le Collectif Info Médoc Pesticides, fait de l’application de ces dispositions législatives, son cheval de bataille. Un travailleur pas informé est une victime potentielle des pesticides, amputée de son droit à la reconnaissance de maladie professionnelle. en l’absence de la liste des noms des pesticides auxquels il a été exposé, soit il n’entamera pas la procédure, soit celle-ci n’aboutira pas. 

La viticulture ne peut s’affranchir du droit du travail !

Le Collectif Info Médoc Pesticides a adressé une lettre, leur rappelant la législation, à l’ensemble des propriétés viticoles du Médoc, ainsi qu’aux appellations et aux caves coopératives. 532 courriers postaux au total !

Retrouvez ci – dessous les photos des différentes étapes de réalisation de cette action, ainsi que le courrier que je vous invite à télécharger et à faire circuler et le communiqué de presse publié ce lundi 30 avril. 

Photos action info travailleurs 01 Photos action info travailleurs 04Photos action info travailleurs 02 Photos action info travailleurs 07

Courrier Châteaux-page-001 CP information des travailleurs-page-001

 

La reconnaissance de maladie professionnelle est un droit et pas une faveur !

 

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Collectif Info Médoc Pesticides
Charger d'autres écrits dans Actualité

Un commentaire

  1. cancerjemesoigne

    3 mai 2018 à 12 h 49 min

    Bravo pour ce que vous faites
    il faut continuer à se battre contre cette société qui n’a que d’intérêt pour la rentabilité financière plutôt que le bonheur et la santé de sa population.
    C’est la base qui fera bouger les lignes et vous en faites parti…unissons nous pour vivre mieux et pour laisser à nos enfants, et petits enfants une terre propre et acceptable à partager.
    http://www.cancerjemesoigne.unblog.fr

    Dernière publication sur cancer je me soigne : Le sulphoraphane, extrait du brocoli, inhibe les cellules souches du cancer du sein

    Répondre

Répondre à cancerjemesoigne Annuler la réponse.

Consulter aussi

Mon interview sur RMC au micro de JJ Bourdin

http://rmc.bfmtv.com/mediaplayer/video/la-question-n-est-plus-de-diminuer-les-doses-mais-d…