Photos datant du mercredi 28 mars. 

Les Vignobles Lacombe à Civrac

Civrac 01

 

Civrac 01 Civrac 02

Civrac 03 Civrac 04 Civrac 05 Civrac 06 Civrac 07

 

Photos datant du jeudi 29 mars : 

Château Preuillac à Lesparre 

Preuillac 01 Preuillac 02 Preuillac 04 Preuillac 05

Château Tour de Sieujean à Saint Laurent de Médoc : 

Château Tour Sieujean 03 Château Tour Sieujean 05 Château Tour Sieujean 01 Château Tour Sieujean 02Vignes 01 Vignes 67

Photos datant du 20 avril à Listrac-Médoc

Vignes 67 Vignes 01 Vignes 05 Vignes 07 Vignes 08 Vignes 10 Vignes 14 Vignes 19 Vignes 21 Vignes 23 Vignes 25 Vignes 26 Vignes 27 Vignes 30 Vignes 31 Vignes 36 Vignes 37 Vignes 39 Vignes 41 Vignes 43 Vignes 48 Vignes 49 Vignes 53 Vignes 54 Vignes 56 Vignes 58 Vignes 62 Vignes 63 Vignes 65

 

Vignes exploitées par des membres de la cave coopérative Grand

Listrac 

Vin correspondant = château Capdet (cru bourgeois!), Grand Listrac, la Caravelle etc…

voir site internet de la cave : https://www.cave-listrac-medoc.com/

20 01 03 04 08 09 11 14 18

 

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Collectif Info Médoc Pesticides
Charger d'autres écrits dans "Bonnes pratiques"

20 Commentaires

  1. gandi

    13 mai 2018 à 18 h 02 min

    Pour lire ces photos c’est simple. Quand l’herbe est jaune c’est qu’elle est morte ! Si il y’a de l’herbe verte à coté, c’est que l’herbe jaune à été pulvérisé par un herbicide. Un truc genre Roundup qui te fait crever n’importe quelle plante en quelques heures. Merci de continuez le combat et de boire et de faire boire du vin Bio ou labellisé sans pesticide « Nature et Progrès » , « Demeter » etc…

    Répondre

  2. Bob Esope

    9 mai 2018 à 14 h 59 min

    je suis désolé mais n’étant pas de la partie je ne sais pas lire ces photos.

    Répondre

  3. BROYER Jean-Noel

    7 mai 2018 à 11 h 19 min

    Qu’on fait les gouvernements qui se sont succédés, que fait le gouvernement actuel avec NICOLAS HULOT , à part laisser les EMPOISONNEURS s’enrichir , Quant vont ‘ils enfin prendre leurs responsabilités ??? il y a une attitude toute simple à avoir ne consommer que Bio !!!Quand le vin POISON ne se vendra plus les pratiques culturales changerons forcément!!! BOYCOTTONS , BOYCOTTONS

    Répondre

  4. Dallamaggiore

    7 mai 2018 à 3 h 23 min

    Ces photos font peur. Peut-être faudrait-il en afficher dans les HOPITAUX de votre région, les médecins doivent se bouger, ils soignent les malades mais n’ont pas encore pris l’ampleur du problème.

    Répondre

  5. Sajous

    5 mai 2018 à 20 h 01 min

    Il faudrait publier une photo de vigne traitée, telle que celles que vous montrez, mais une photo pour chaque château (ou viticulteur). Si un habitant par commune s’y met, on aura vite fait chacun ! Et là, ça ferait mal… On compterait les vignes propres (entendez saines) sur les doigts d’une main ! N’empêche, en randonnant, je vois ici ou là, des vignes où poussent l’association orge-féverolle-phacélie par ex entre les rangs. Parfois, la vigne est quand même désherbée mais parfois non… Ça avance bien lentement, mais ça avance ma parole. On y croit mais il faut se transformer en escargot, prendre son temps ! Merci pour ce travail d’alerte ! H

    Répondre

  6. GILLES Jeran Jacques

    5 mai 2018 à 12 h 25 min

    Les viticulteurs ont choisi la facilité, surtout pour se débarrasser de l’herbe, les herbicides sont plus expéditifs que passer avec une griffe entre les rangs.
    Les Syndicats les ont poussés vers les traitements chimiques, pour éviter les maladies de la vigne.
    Toutes ces choses au nom du profit, sans ce soucié des dommages pour la santé des humains, d’ailleurs ils sont les premières victimes des saloperies qu’ils épandent.
    La grande distribution a contribuée à cette course folle, pour tirer toujours les prix vers le plancher, les vignerons ont dû faire avec.
    Il n’y a plus qu’à boire de l’eau, en bouteilles !

    Répondre

  7. Pistoresi

    5 mai 2018 à 7 h 24 min

    Des paysages lunaires apocalyptiques c’est honteux et nous qui subissons avec impuissance notre arrêt de mort… le gouvernement est en train de se protéger et de protéger la mafia avec la loi sur le secret des affaires nous sommes en dictature il faut résister et bien voter la prochaine fois… si on n’est pas tous morts avec les abeilles d’ici là….

    Répondre

  8. Hervé

    4 mai 2018 à 23 h 21 min

    Bonjour à tous,
    Je viens de voir les photos c’est inadmissibles
    Mais nous avons des problème aussi en île de France, ou de nombreux paysans ont finis par comprendre que le labour, c’est pas automatique ( coût du matériel, fioul,.. et bienfait des vers) sauf que c’était trop beau, ils compensent avec du désherbant. En particulier à la fin de l’été sur les chaumes.
    Concernant l’ancien plan Ecophyto, c’est une catastrophe.
    Achetez bio et local
    Il faudra bien un jour que ces industriels de la terre écoutent aussi.
    Pollution des nappes phréatique,
    Qui paye?
    Bon courage à tous

    Répondre

  9. Krompholtz

    4 mai 2018 à 19 h 26 min

    La vigne représente 4% de la surface cultivée en France.
    Elle engloutie 25 à 30% des pesticides utilisés par l’agriculture.
    Ne buvez pas de vin non biologique!!!
    Je viens de vivre un Lymphome ( cancer de la Lymphe), l’origine est probablement liée aux pesticides et engrais chimiques…
    Nous devons nous organiser pour résister à la dictature des industries chimiques et à la collaboration des exploitants agricoles qui ne veulent pas ouvrir les yeux, par paresse, par facilité, par habitude !
    A bas ces crimes contre notre humanité…

    Répondre

  10. Catherine D.

    4 mai 2018 à 19 h 23 min

    L’homme est le seul être vivant qui empoisonne lui-même & consciemment sa nourriture ! …

    Répondre

  11. Marie

    4 mai 2018 à 17 h 59 min

    ne lâchons rien, signons en masse on a plus que cela …

    Répondre

  12. Marie

    4 mai 2018 à 17 h 56 min

    Pesticide malbouffe nucléaire pollution etc… tout ceci est pour mieux nous rendre malade et mieux nous vendre leur cochonneries de produits pharmaceutiques… (Monsanto marié avec Bayer). J’habite les Corbières ici aussi des humains inconscients et malades répandent du Monsanto partout et en plus organisent des lâchers de gibiers et des cirques avec animaux… je signe contre toutes ces violences qui nous sont faites et aussi contre toutes celles qui sont faites aux pauvres êtres vivants sans défense et à la nature… Je ne sais pas s’ il est possible avec ces capitalos de raisonner, de faire, d’être tout simplement heureux sans le fric ….

    Répondre

  13. mathieu

    4 mai 2018 à 17 h 37 min

    Et tout cela c’est bon pour le Cancer, un fléau, tout est pollué on ne peut plus rien manger, ni boire, ni respirer et les animaux aussi souffrent. A quand la prise de conscience du gouvernement.

    Répondre

  14. bnoit

    4 mai 2018 à 17 h 21 min

    le fric !? C’est pourtant ça le capitalisme.

    Répondre

  15. Vuillaume

    4 mai 2018 à 16 h 48 min

    C’est bien pour cela que j’ai signé aussi SAUVEZ LES ABEILLES. Jusq’où ira donc l’aveuglement et la bêtise humaine ? Tout cela pour se faire du fric ! ! !

    Répondre

  16. En colère

    4 mai 2018 à 15 h 40 min

    Même constat à côté de chez moi dans l’Entre 2 mers… je pensais qu’au 1er janvier, il était interdit de désherber au glyphosate… quels sont nos recours hormis celui de déménager ? L’interdiction est-elle effective ? Vers qui se tourner ?

    Répondre

  17. burton luc

    4 mai 2018 à 15 h 25 min

    Nous devons revenir aux valeurs de qualité et non de rendement financier. Préservons notre belle planète bleue.

    Répondre

  18. Jérôme LIMAGNE

    4 mai 2018 à 15 h 24 min

    Du désherbant encore et toujours…
    Cette agriculture intensive contribue à l’extinction de la faune et de la flore et forcément de l’espèce humaine.
    Mais à quand allons nous stopper cette tuerie de masse
    C’est affligeant. Continuons à oeuvrer pour que la nature reprenne ses droits. Bravo pour votre travail, ne lâchez rien.

    Répondre

  19. Gaborieau

    4 mai 2018 à 15 h 18 min

    Buvez moins,buvez mieux ,buvez bio.

    Répondre

  20. FELIU JOSE

    4 mai 2018 à 15 h 07 min

    Tout ceci est terrifiant.
    Et l’épidémie de pesticide nous menace.
    Continuez ce combat.

    Répondre

Répondre à burton luc Annuler la réponse.

Consulter aussi

Les cancers chez les enfants en hausse

Les moins de 14 ans sont touchés en majorité par les leucémies. Photo d’illustration…