Chuchoteur 2018
Album : Chuchoteur 2018

4 images
Voir l'album

Chuchoteur 2018 couleur-page-001 Chuchoteur 2018 couleur-page-002 Chuchoteur 2018 couleur-page-003 Chuchoteur 2018 couleur-page-004

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Collectif Info Médoc Pesticides
Charger d'autres écrits dans Actions / Evénements Collectif Info Médoc Pesticides

7 Commentaires

  1. TORRENT

    21 janvier 2018 à 13 h 57 min

    Bonjour,
    merci pour ces informations si utiles qui nous aident à ouvrir les yeux.
    Juste un petit conseil qui peut être utile le fond rouge de votre page d’accueil rend le lecture pas très facile c’est dommage mais ce n’est qu’un avis.
    Bonne continuation, cordialement Michel

    Répondre

  2. Roussel

    19 janvier 2018 à 10 h 03 min

    Bien à vous, Madame » lâche-rien », j’admire votre ténacité de ce juste combat ! Les vignerons, hommes et femmes ( dont ceux au même souci que vous ) que le travail de la vigne et du vin me rend à priori sympathiques, vous remercieront j’espère un jour de son utilité, sauvegarder la santé de chacun tout en honorant la qualité et la noblesse de leurs produits aussi variés que peut être la diversité de nos âmes. Grand merci avec mon soutien perenne !

    Répondre

  3. ET74

    19 janvier 2018 à 6 h 46 min

    Je vous félicite pour ce combat que vous mené contre tous ces produits qui nous empoisonnes. Il suffit de reprendre en replay l’intervention de Gilles Eric SERALINI à 28′ sur ARTE cette semaine. CONTINUEZ.

    Répondre

  4. marchaud

    17 janvier 2018 à 18 h 08 min

    bravo pour votre courage !!! je suis trop loin pour participer mais je vous soutiens …..c’est une honte de voir que l’argent compte plus que le bien être ……

    Répondre

  5. HELLEY

    17 janvier 2018 à 10 h 40 min

    Bravo pour votre démarche et votre combat ! Plus vous dénoncerez les producteurs pollueurs et plus la santé des enfants et adultes s’améliorera, en particuliers dans le bordelais. C’est aussi sur le terrain de la communication en contact avec des associations dans les pays où les vins de Bordeaux sont exportés que le combat peut être gagné. Savoir que les producteurs de vins de Bordeaux non bio tuent des enfants en France peut grandement contribuer à faire réfléchir les éventuels acheteurs étrangers…

    Répondre

  6. berken

    17 janvier 2018 à 8 h 49 min

    Bonjour a tous,a mon avis il faudrait stoper tous les desherbants de Mosanto sur la terre pas seulement a100 ou 200m des habitations n achètons plus de vin des caves qui ne peuvent pas prouver qu ils travaillent en Naturel ou Bio!!!

    Répondre

  7. Darlande

    16 janvier 2018 à 22 h 55 min

    Bravo !

    Une très bonne chose pour vous et pour nous également, qui n’habitons pas dans votre région.
    Je m’incline devant votre courage.
    Une future lectrice, sans doute.

    Répondre

Répondre à Roussel Annuler la réponse.

Consulter aussi

En Bretagne, la lente prise de conscience des méfaits des pesticides

Le 10.04.2017 à 11h49 Un agriculteur répand des produits phytosanitaires sur une parcelle …