Dans le  Journal du Médoc paru le vendredi 10 mars, dans l’article intitulé « 2016, le millésime dont nous avions besoin », le Président de l’Organisme de Défense et de Gestion porte encore une fois des propos diffamatoires à l’encontre du Collectif Info Médoc Pesticides, et se pose en victime. Une technique comme une autre afin d ‘éviter de répondre à nos interpellations sur le fond.

Aucune prise en considération des attentes des riverains et des promeneurs, aucune volonté de délivrer une information  claire et transparente à  l’ensemble de la population, aucune considération pour leurs travailleurs, un mépris total pour la législation sur le travail, nous prouvent que ces individus n’ont qu’un souhait c’est de continuer sur la même voie, celle qui les mènera à leur perte et nous avec eux, si nous ne faisons rien !

C’est pourquoi le Collectif Info Médoc Pesticides appelle clairement tous ceux qui le soutiennent, à consommer exclusivement des vins du Médoc issus de cultures biologiques ou biodynamiques, dont vous trouverez la liste sur le lien suivant :

http://infomedocpesticides.fr/2014/10/09/les-vignerons-bio-du-medoc/

Puisqu’ils veulent faire  sans nous, nous ferons sans eux !

JDM 10 mars 17

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Collectif Info Médoc Pesticides
Charger d'autres écrits dans Actualité

Un commentaire

  1. FOUILLAND

    23 février 2019 à 12 h 35 min

    dorénavant mon critère N° 1 de choix des vins : sans traitements dangereux, bio si possible

    Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

En Gironde, malgré les risques de cancers, les écoliers restent exposés aux pesticides

PAR NOLWENN WEILER 26 SEPTEMBRE 2016 En Gironde, dans le village de Villeneuve, au milieu …