Mon avis sur la situation économique et politique du Médoc.

11 décembre 2016

Actualité Médoc, Mes Articles

La viticulture a longtemps été présentée comme indispensable à la survie économique du Médoc parce que constituant l’unique source d’emploi sur le territoire. Etat de fait bien réel, orchestré afin de placer la population sous la tutelle d’une seigneurie toute puissante, expliquant notamment l’absence de développement de moyens de transports maintenant un isolement géographique, et l’absence de développement d’autres sources d’emploi, maintenant là un isolement intellectuel et social.

Une activité régnant ainsi en maître sur un territoire peut sans difficultés y tisser sa toile, et y créer son propre droit du travail et sa propre loi en matière de salaire.

L’arrivée d’une nouvelle génération médocaine, construite sur la misère et l’asservissement de ses parents, plus informée moins docile, a fait trembler le monde viticole local. Ces tentatives de rébellion seront tuées dans l’oeuf, par l’arrivée des entreprises prestataires de services agricoles. Les irrespectueux, les irrévérencieux seront punis, puisqu’ils protestent la viticulture ne les fera plus travailler ! Lorsqu’on ne peut pas délocaliser l’activité, on délocalise la main d’oeuvre.

Ces entreprises exploitent la misère de travailleurs détachés, dont la viticulture qui n’en est plus employeur se moque et se réjouit de retrouver là la servitude de ses esclaves de la première heure. La population locale elle, se meurt aux pieds des châteaux, en mûrissant sa rancune contre ces gens venus d’ailleurs, ces voleurs de travail et d’avenir pour elle et ses enfants.

Son salut, elle l’entend dans le discours des candidats du Front National, qui tracent leur route sur les boulevards du désert économique et social de territoires comme le Médoc.

Pendant ce temps, comme un patron est plus tranquille quand ses travailleurs se jalousent que quand ils s’unissent, la viticulture médocaine continue de tisser sa toile de la toute puissance jusqu’à étranglement.

Marie-lys Bibeyran.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus