Le Collectif Info Médoc Pesticides a prélevé des échantillons de terre au niveau de 3 écoles du Médoc : 

-groupe scolaire primaire Listrac-Médoc 

-école maternelle et primaire Arcins 

-école maternelle et primaire le Pouyallet à Pauillac. 

 

Détails des résultats :

 Groupe scolaire du primaire de Listrac-Médoc séparée des vignes situées à 50m, par des habitations. Elle ne figure pas sur la liste établie par la préfecture de la Gironde en 2014. Aucun dispositif particulier n’est mis en place.

8 pesticides y ont été détectés. Dont 2 cancérogènes suspectés boscalid et metrafenone (fongicides), 3 cancérogènes probables et perturbateurs endocriniens diuron (herbicide interdit depuis 2008), procymidone (fongicide interdit depuis 2008) et oxadiazon (herbicide), un perturbateur endocrinien quinoxifène (fongicide).

 

Ecole maternelle et primaire d’Arcins, qui figure sur la liste établie par la préfecture. Elle est située au ras de parcelles de vigne, un filet anti-pesticides est installé depuis le printemps 2015.

12 pesticides y ont été détectés. Dont 2 cancérogènes suspectés boscalid et metrafenone (fongicides), 4 cancérogènes probables et perturbateurs endocriniens diuron (herbicide interdit), procymidone (fongicide interdit depuis 2008), oxadiazon (herbicide) et prochloraz (fongicide) et 2 perturbateurs endocriniens  fludioxonil et quinoxifène.

 

Ecole maternelle et primaire du Mousset au Pouyallet sur la commune de Pauillac, elle est située à une quarantaine de mètres des vignes. Les horaires des traitements seraient adaptés.

14 pesticides y ont été détectés.  Dont 3 cancérogènes suspectés boscalid et metrafenone (fongicides) ainsi que le lindane (insecticide interdit depuis 1998), 5 cancérogènes probables et perturbateurs endocriniens diuron (herbicide interdit depuis 2008), procymidone (fongicide interdit depuis 2008), oxadiazon (herbicide), pyriméthanil (fongicide) et vinclozoline (fongicide interdit depuis 2007). 2 perturbateurs endocriniens quinoxifène (fongicide) et DDT (insecticide organochloré interdit depuis les années 70).

Sur 14 pesticides détectés dans cet échantillon 7 sont interdits.

 

Synthèse : 

7 pesticides dont 5 cancérigènes suspectés ou probables, et 4 perturbateurs endocriniens sont présents dans chaque échantillon.

Sur 19 pesticides détectés au total, 7 sont interdits parfois depuis très longtemps à l’exemple des formes du DDT qui le sont depuis les années 70.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Collectif Info Médoc Pesticides
Charger d'autres écrits dans Actualités

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Bretagne : une histoire de grains pourris

http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=1039731#   Tout commence en 2009, sur…