Le documentaire Cash Investigation a révélé au grand public ce que nous sommes de plus en plus nombreux à dire, les pesticides sont de dangereux produits chimiques tant d’un point de vue environnemental qu’humain.

Alors que cette mise en image et en parole des effets de ces poisons opère comme un électrochoc pour les citoyens, preuve en est le nombre de 3 millions de téléspectateurs ayant suivi cette diffusion et les réactions sur les réseaux sociaux. Du côté des autorités locales, des instances viticoles et de la profession c’est le même mot d’ordre MUTISME !

Si la responsabilité des pouvoirs publics, des firmes, et de leur collusion ne peut-être niée. S’il est indéniable qu’il ne pourra y avoir de transition vers une viticulture vierge de pesticides sans une impulsion en ce sens de la part de l’Etat, il l’est tout autant qu’à l’échelle locale les interrogations, les inquiétudes et la santé de la population ne peuvent trouver pour seule réponse, le mépris du silence.

Aujourd’hui nous consommateurs, riverains, parents, salariés agricoles refusons d’être les victimes oubliées et silencieuses d’une activité économique qui a déjà fait de notre département l’un des 4 plus gros consommateurs de pesticides en France, et le recordman du taux de leucémies infantiles.

Aujourd’hui nous consommateurs, riverains, parents, salariés agricoles refusons que notre santé et celle de nos enfants soit la grande oubliée de la soif de pouvoir et d’argent de quelques-uns.

C’est pourquoi nous consommateurs, riverains, parents, salariés agricoles nous unissons au sein du Collectif Info Médoc Pesticides afin d’obtenir entre autre :

-Mise en place immédiate d’une transition progressive vers une viticulture sans pesticides

-Application de produits homologués pour la viticulture biologique sur toutes les vignes situées aux abords des écoles, et de toute infrastructure sportive et culturelle accueillant nos enfants

-Une information transparente sur l’identité des pesticides utilisés et les risques sanitaires induits

-Communication systématique et générale des jours de traitement accessible à tout un chacun

Nous invitons tous ceux qui se retrouvent dans ces préoccupations à nous rejoindre moyennant une adhésion dont le montant est libre.

Contacts :

Marie-L Bibeyran  :    marie-lys.bibeyran@orange.fr

Monique Escorne  :   mescorne@wanadoo.fr

Marie-H Machado :   jean–helene@outlook.fr

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Collectif Info Médoc Pesticides
Charger d'autres écrits dans Actions / Evénements Collectif Info Médoc Pesticides

Un commentaire

  1. candidat créActif

    30 mai 2016 à 17 h 30 min

    Je salue votre courage dans cet indispensable combat …
    Si vous pensez qu’un Quinquennat créACTIF va dans le sens de vos engagements, travaillons ensemble : http://france-creactive.fr/gcpe.pdf

    Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

16 résidus de pesticides dans le vin de château de l’Enclos 2014: propriété de Mr Bernard Farges ancien président du CIVB

Avec Valérie Murat porte parole de l’association Alerte Aux Toxiques (AAT), nous avo…