La semaine prochaine ce sera le grand rush des vendanges, et avec lui la joie innocente des enfants pour lesquels il est prévu une sortie « vendanges ».
Hélas ! Cette sortie dont je comprends que ces petits puissent se réjouir, n’est pas anodine pour leur santé future. En effet, même si la saison des traitements de pesticides est terminée, elle n’est pas loin derrière ! Il y a tout au plus 3 semaines que les vignes n’ont pas été traitées…certes il a plu mais s’il suffisait de la pluie pour supprimer tout résidu de pesticides alors nous n’en retrouverions pas dans le vin !
Le feuillage de la vigne, les raisins, le sol, sont imprégnés de pesticides ! Certes il ne s’agit que d’un jour, voire d’une demi journée, mais il y a maintenant longtemps que nous savons que ce n’est pas la dose qui fait le poison, il n’y a pas d’exposition sans danger. Certaines molécules chimiques dont de nombreux pesticides sont des perturbateurs endocriniens, c’est-à-dire susceptibles de venir perturber le fonctionnement du système hormonal. Ce qui à terme peut provoquer des cancers hormono dépendants ( thyroïde, sein, testicule, ovaire..) une puberté précoce….à des doses infinitésimales !
 
Si une sortie « vendanges » est proposée à votre enfant, assurez-vous qu’il s’agisse de vignes Bio sinon refusez de l’y envoyer !
Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Collectif Info Médoc Pesticides
Charger d'autres écrits dans Actualités

4 Commentaires

  1. Thiel ulenspiegel

    17 septembre 2015 à 22 h 08 min

    Savez vous que tout les viticulteurs, même en bio, utilisent du soufre, du cuivre, et que toute parcelle est potentiellement dangereuse, si on ne focalise pas sur les pesticides.
    Pensez vous deconseiller le terrain de football pour les produits utilisés pour la pelouse. Et quid des sorties à la piscine à cause du chlore ? Le cinéma et la pub ? On frise le ridicule…

    Répondre

    • claire

      16 octobre 2015 à 14 h 56 min

      @Thiel
      Si un jour vous-même (ou l’un de vos descendants) êtes concerné, c’est certainement votre commentaire qui vous semblera ridicule et le mot est
      faible !

      Répondre

    • Eliane

      16 octobre 2015 à 22 h 27 min

      On ne frise pas le ridicule quand la santé des enfants est en jeu. On parle d’une 1 femme sur 7 sera touchée par le cancer du sein. Il y a une explosion des cancers de la prostate. Le Plan Cancer n°3 est axé sur les cancers de l’enfant. Pourquoi ? A votre avis, parce que les autorités s’attendent à une explosion du nombre de cas dans les prochains mois. Je suis touchée par le cancer… Pour l’instant, je me rends bien compte que la médecine patauge, on ne guérit pas du cancer, un flou au niveau des statistiques… On se voile la face pour maintenir une économie moribonde.
      Je peux comprendre que toute une économie va peut-être voler en éclats mais il va falloir apprendre à réagir vite avant qu’il ne soit trop tard.
      Viticulteurs, changez vos pratiques avant d’y laisser votre peau et celles de vos enfants.

      Répondre

  2. Saintout

    16 septembre 2015 à 22 h 00 min

    Non ,non et non !!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Madame la députée Michèle Delaunay,

A ma question de savoir à quoi peut-être dû le cancer d’un salarié agricole non fume…