Spéciale dédicace à tous ceux qui considérent que le Médoc ne serait rien sans la viticulture!

Au milieu des riches vignobles du Médoc passe ce que l’Insee a appelé le « couloir de pauvreté ». La population s’y paupérise et subit des conditions économiques et sociales plus que difficiles. C’est le cas de Vertheuil, un village déclassé où la vigne ne fait plus vivre.

Dans ce contexte difficile, certains Français sont obligés de cumuler les petits boulots. C’est le cas de Khadija Touzani, 48 ans, qui a neuf employeurs pour un salaire total de 900 euros nets. Un parcours qui n’est pas rare dans cette région de l’Hexagone. Principale différence entre la génération actuelle et celle de leurs parents, la précarisation de l’emploi. Avec les contrats de très courte durée, la vie est devenue instable.Malgré les minimas sociaux, les experts estiment que près de 8 millions de Français vivent en dessous du seuil de pauvreté. Une situation critique qui oblige un très grand nombre de personnes à frapper à la porte d’associations comme les Restos du cœur, dont la fréquentation est en hausse de 16%.

Un reportage de Anne Sylvain, Georges Pinol et Mathilde Rougeron.

http://www.leforumdumedoc.com/t1934-video-le-couloir-de-pauvrete-france-2

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Collectif Info Médoc Pesticides
Charger d'autres écrits dans Actualité

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Action du Collectif Info Médoc Pesticides sur le Marathon du Médoc 2018.

Parce que l’image du vin, ne peut pas valoir plus que la vie des Hommes qui font ce …