Ci-dessous la liste des substances actives autorisées pour des utilisations en viticulture, entrant donc dans la composition des herbicides, insecticides et fongicides pulvérisés sur les vignes exploitées en conventionnel ( tout ce qui n’est pas bio , ni biodynamique) , et composant les vins issus des raisins produits ainsi.

 

s substances actives sont associées aux phrases de risques suivantes :

Xi=dangereux pour l’environnement

T=toxique

N=nocif

C’est le degré moindre de dangerosité.

 

Les ¾ sont associées aux phrases de risques suivantes :

R43=sensibilisation / contact cutané

R36=irritant pour les yeux

R20/22=nocif /inhalation

R38=irritant pour la peau

 

Certaines sont pour leur part associées aux risques les plus importants :

R40=soupçonné d’être cancérigène, preuves insuffisantes.

R63=risque pendant la grossesse, effets néfastes pour l’enfant.

R41=risque lésions oculaires graves.

R67=inhalation de vapeurs peut entrainer somnolence et/ou vertiges.

R66=exposition répétée peut entrainer dessèchement/gerçures de la peau.

 

Il est parfois indiqué que le travailleur devant œuvrer sur la parcelle traitée (dans le respect du délai de ré-entrée) doit comme la personne ayant pulvérisé porter une combinaison de protection.

Il est indiqué un délai de ré-entrée allant jusqu’à 48h suite à des applications d’herbicides tels que :

montana-hercampo-novter-glifopec (liste non exhaustive).

 

Liste :

Aminotriazole-acrinathrine-ametoctradine-azoxistrobine-ammoniumacetate

Benalaxyl-benthiavalicarbe-boscalid

Chlorpyrifos éthyl-chlorpyrifos méthyl-cyfluthrine-carfentrazone-cycloxydime-clofentezine-cymoxanil-cyflufenamid-cyprodinyl-cypermethrine-chlorantraniliprole-cyproconazole-cyazofamid

Dimethomorphe-difenoconazole-deltamethrine-diquat-dithianon-disodiumphosphonate-diaminopentane

Etoxazole-esfenvalerate-ethéphon-emamectine benzoate

Fludioxonil-fluazinam-forchlorfénuron-fenoxycarbe-flazasulfuron-fluazifep p-fluopicolide-fenhexamid-flumioxazine-fluopyram-fenazaquin-fosétyl d’aluminium-folpel-fenbuconazole

Glyphosate-glufosinate d’ammonium

Hexythiazox-heptamaloxyloglucan

Isoxaben-indoxacarbe-iprovalicarbe-iprodione

Kresoxim méthyl

Lambda cyhalothrine-laminarine

Mancozèbe-metirame-myclobutanil-mandipropamide-manèbe-metrafenone-meptyldinocap-mepanipyrim-methoxyfenozide

Napropamide

Oxyfluorfène-oryzalin-oxadiazon-oxyquinolène

Pyriofénone-pendimethaline-penoxsulame-propyzamide-pyraflufen éthyl-pyridabène-pyraclostrobine-pyriméthanil-proquinaxid

Quizalofop-quinoxyfène

Selisopropylamine-spinosad-spiroxamine-

Thiophanate méthyl-trimethylamine-tau fluvalinate-tebufenpyrad-tebuconazole-tétraconazole-trifloxystrobine-triadimenol-tebufenoxide-thiamethoxam-trichoderma atroviride-

Valiphénal-

Zoxamide

 

Article écrit à partir de la base de donnée E-phy , liste non exhaustive.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Collectif Info Médoc Pesticides
Charger d'autres écrits dans Actualités

Un commentaire

  1. fran275

    27 décembre 2014 à 19 h 51 min

    Il est curieux que personne s’insurge contre l’utilisation de l’aminotriazole dont la phrase de risque est bien R40….Notons qu’en plus, les mauvaises herbes qui repoussent un an après la pulvérisation sont blanches, ce qui prouve que des résidus subsistent….Focalisation totale contre le Glyphosate et pas sur l’amino….

    Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Pépinières viticoles : « halte à la présomption de flavescence dorée »

« A défaut de résultats d’analyse, tout symptôme de jaunisse est considéré comme éta…