Le terme de paysan qualifiait plus le mileu de vie, celui qui vivait à la campagne, par opposition aux citadins ! Terme devenu péjoratif avec l’industrialisation de l’agriculture, il retrouve actuellement ses lettres de noblesse en même temps que le retour aux vraies valeurs et sert aujourd’hui à désigner celui qui travaille la terre avec respect .

La qualification d’agriculteur a succédé à celle de paysan, pour ne plus désigner seulement celui qui vivait à la campagne mais aussi le métier de celui qui cultive . On l’utilise aujourd’hui un peu à outrance, ne faisant plus la différence entre les modes de culture, pourtant rendu nécessaire de par leur évolution .La qualification d’agriculteur ne devrait être réservée qu’à celui qui cultive, par opposition à celui qui exploite.

L’exploitant agricole a pris ses galons suite à l’apparition de l’agro-industrie, cette qualification est aujourd’hui synonyme d’industrialisation, de mondialisation de l’agriculture, où l’exploitation des sols jusqu’à celle de la main d’oeuvre est le maître mot.

Marie-Lys Bibeyran.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Collectif Info Médoc Pesticides
Charger d'autres écrits dans Actualités

Un commentaire

  1. Anonyme

    18 novembre 2016 à 15 h 22 min

    non, le terme d’agriculteur n’a pas succédé à celui de paysan.
    C’est le contraire en fait.
    Le mot paysan n’est employé que depuis le XIII ème siècle, époque où au sein du tiers-état, la bourgeoisie enrichie et citadine souhaitait se démarquer des agriculteurs de la campagne.

    Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Pourquoi aider le Collectif Info Médoc Pesticides?

Je vous demande de prendre s’il vous plaît le temps de lire ce qui suit. J’ai …