Le terme de paysan qualifiait plus le mileu de vie, celui qui vivait à la campagne, par opposition aux citadins ! Terme devenu péjoratif avec l’industrialisation de l’agriculture, il retrouve actuellement ses lettres de noblesse en même temps que le retour aux vraies valeurs et sert aujourd’hui à désigner celui qui travaille la terre avec respect .

La qualification d’agriculteur a succédé à celle de paysan, pour ne plus désigner seulement celui qui vivait à la campagne mais aussi le métier de celui qui cultive . On l’utilise aujourd’hui un peu à outrance, ne faisant plus la différence entre les modes de culture, pourtant rendu nécessaire de par leur évolution .La qualification d’agriculteur ne devrait être réservée qu’à celui qui cultive, par opposition à celui qui exploite.

L’exploitant agricole a pris ses galons suite à l’apparition de l’agro-industrie, cette qualification est aujourd’hui synonyme d’industrialisation, de mondialisation de l’agriculture, où l’exploitation des sols jusqu’à celle de la main d’oeuvre est le maître mot.

Marie-Lys Bibeyran.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Collectif Info Médoc Pesticides
Charger d'autres écrits dans Actualité

Un commentaire

  1. Anonyme

    18 novembre 2016 à 15 h 22 min

    non, le terme d’agriculteur n’a pas succédé à celui de paysan.
    C’est le contraire en fait.
    Le mot paysan n’est employé que depuis le XIII ème siècle, époque où au sein du tiers-état, la bourgeoisie enrichie et citadine souhaitait se démarquer des agriculteurs de la campagne.

    Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Listes des pesticides perturbateurs endocriniens.