ROUNDUP DANGER !!!

24 octobre 2014

Mes Articles

Le Round up est le pesticide le plus dangereux qui  existe sur le marché . 

Oui le Round up est un pesticide, malgré cette croyance populaire largement corroborée par l’industrie criminelle des pesticides, selon laquelle un herbicide pourtant destiné à tuer…les mauvaises herbes , mais à tuer quand même , ne serait pas un pesticide , et ne serait donc pas dangereux .

Donc c’est un pesticide, première raison de sa dangerosité pour l’environnement et la santé humaine, mais c’est aussi et là c’est dû à sa dé-diabolisation par ses géniteurs , le pesticide le plus utilisé au Monde ! La raison de ce macabre succès ? Son utilisation par les agriculteurs ET les jardiniers du dimanche . Je n’apprécie pas en principe la mise en accusation des jardiniers amateurs comme responsables de la pollution par les pesticides, ne serait-ce que parce qu’il est rare que ces jardiniers pesticident des centaines d’hectares ….L’utilisation du Round up est pour moi une exception, vu le nombre de particuliers que je vois avec des bidons de Round up dans leurs caddies ou faire la chasse au moindre épi d’herbe .

Le Round up est très dangereux bien évidemment du fait de sa composition , le glyphosate sa substance active n’est pas l’élément le plus dangereux du pesticide, le POEA un de ses adjuvants est jusqu’à 10 000 fois plus dangereux que le principe actif  . Dangereux pour l’environnement ( notamment pour les cours d’eau , ironie du sort il existe du Round up autorisé pour les milieux aquatiques !, ) mais aussi pour la santé humaine,souvenez-vous des rats exposés au Round up par le professeur Séralini atteints de tumeurs difformes. 

Autre raison de sa dangerosité, propre à tous les pesticides, l’évaluation de leurs effets sur la santé réalisée en l’absence de la connaissance exacte de leur composition . L’évaluation des pesticides est effectuée sans savoir quels sont les adjuvants du pesticide en question, seule est testée la toxicité aigue ( pour les effets immédiats sur la santé ) du principe actif ! C’est-à-dire que les pesticides ne sont pas testés tels qu’ils sont vendus dans le commerce !!! Ce mépris pour la santé publique au nom du secret industriel …….

L’utilisation du Round up , si vous êtes suffisamment maso ( et criminel en même temps …) pour continuer à en utiliser , doit se faire dans le respect des conditions de sécurité préconisées pour TOUS les pesticides. Les délais de ré-entrée dans les parcelles de vignes pulvérisées doivent s’appliquer .

A noter que l’interdiction de recourir à des pesticides pour les collectivités territoriales à été ramenée à fin 2016….

http://criigen.org/dossier/1132/display/La-toxicite-d-un-adjuvant-du-Roundup-le-POEA-demasque-par-une-nouvelle-etude

6 Réponses à “ROUNDUP DANGER !!!”

  1. fran275 Dit :

    C’est vrai que l’industrie chimique allemande est très puissante, Bayer et Basf étant les 2 premiers fournisseurs phytos.Concernant Mme Grataloup, je cite: « une malformation PROBABLEMENT due à une exposition à un désherbant le Glyper ».Vous transformez Probablement en certitude, et le Glyper n’est pas licence Monsanto.Pour vous conforter, je ne suis pas favorable aux Ogms glyphosate, ni à la pulvérisation de cette matière active par hélicoptère.Ce déherbant, utilisable comme herbicide de post levée ne devrait pas être pulvérisée sur les cultures consommables.Enfin, travaillant dans le milieu depuis 40 ans, je peux vous dire toute la difficulté que nous avons à faire accepter par les applicateurs l’usage des EPI.Que beaucoup de communes n’en fournissent pas pour cause d’absence de budget!!!!Que j’ai vu beaucoup d’utilisateurs souffler dans les buses….Puisque vous intervenez beaucoup, insistez donc sur le nécessaire port des Epi, sur la lecture des étiquettes et des fiches de données de sécurité,sur la connaissance des phrases de risque et des phrases de conseil.Nous ne sommes pas trop nombreux pour le faire.

    Répondre

  2. infomedocpesticides Dit :

    En ce qui concerne l’histoire du petit Théo, je publierai prochainement un article sur son histoire. Quant aux EPI , bien sûr qu’en attente d’autres solutions il faut porter ces équipements. Cependant, il ne s’agit là que d’une mesure de protection contre un risque considéré jusqu’alors comme acceptable . Or, la meilleure protection c’est de décider de l’inacceptabilité du risque . Les EPI c’est un moyen pour les fabricants , les instances sanitaires et la MSA de faire peser la responsabilité d’une intoxication aigue ou chronique sur l’utilisateur , comme le certiphyto. Le problème ce n’est pas la protection c’est le pesticide en circulation !
    De plus vous devez connaître le rapport de l’AFFSET ,devenue ANSES, en 2011 qui disait que seulement 10% des EPI étaient efficaces , et que pour assurer une meilleure protection il faudrait que chaque pesticide soit assortit de sa propre tenue de protection , on en est loin non ?!
    Et quelle protection pour les salariés agricoles qui travaillent dans des parcelles à quelques mètres des tracteurs qui pulvérisent dans des parcelles mitoyennes , appartenant à d’autres viticulteurs?
    Quelle protection pour les riverains ? Voir commentaire Marie-Hélène Machado dans Règles de bon voisinage.

    Répondre

  3. Marie-Hélène MACHADO Dit :

    Je suis outrée de voir qu’une personne, se présentant anonymement sous le nom de fran275 , défende avec autant de virulence les laboratoires de produits phytosanitaires, qui font de nos jours, tant de victimes.
    Moi, je suis riveraine d’une propriété viticole et je subis les épandages des pesticides. Lorsque je dis moi, je devrais dire ma famille, et je n’oublie pas le voisinage.
    Sachez que vos propos n’arrivent pas à me convaincre. En revanche, je fais entièrement confiance aux scientifiques, lorsqu’ils révèlent, par leurs analyses, les méfaits des produits phytosanitaires.Comment pouvez vous ignorer toutes ces victimes?
    Je ne vous souhaite pas d’en avoir dans votre famille. Cela fait trop mal.
    Vous pourriez alors réagir différemment…….

    Répondre

    • fran275 Dit :

      Erreur: je ne défends pas les labos.Mais si des fautes sont commises dans la pulvérisation: non respect des zones de non traitement, délai de rentrée, traitement par vent supérieur à force 3,mauvais réglage du pulvé, non respect des doses,il faut sanctionner.Pourquoi ne sanctionne t-on jamais et que systématiquement on incrimine les labos?Demandez donc si les agriculteurs et autres applicateurs connaissent la loi « glyphosate » du 8 octobre 2004, la loi sur l’eau du 30 sept 2006, mise en application le 1er janvier 2007, et la loi du 27 juin 2011 qui concerne l’application des phytos dans les zones à risques: écoles, lieux publics, hôpitaux….Les lois existent, il faut les appliquer.Utiliser des phytos comporte des risques.Il ya des moyens pour les diminuer.Il faut les appliquer.Pourquoi ne pas condamner Peugeot quand un chauffard écrase une personne un passage clouté?

      Répondre

  4. fran275 Dit :

    Je comprends le combat que vous menez face à des comportements à risques.Mais cette focalisation contre les pesticides étonne car d’autres causes sont à mener: on peut s’étonner de la mansuétude pour les buralistes….Le tabac: première cause de mortalité en France.On comprend les buralistes et on traite les fournisseurs de phytos d’assassins.On peut aussi évoquer les hormones et leurs conséquences: n’êtes-vous pas étonnées par l’augmentation des cancers du sein et de l’utérus, notamment chez les femmes qui prennent la pilule et qui fument?Mais interdire la pilule serait sans doute beaucoup moins porteur que d vouloir interdire les phytos.Ceci dit, encore une fois je n’ai aucune excuse pour le non respect élémentaire des règles de pulvérisation.Retirer le certificat certiphyto aux fauteurs et bien le médiatiser serait bien venu.

    Répondre

Répondre à emmaqb18

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus