Il y a environ 2000 nouveaux cas chaque année de cas de cancer chez les enfants et les adolescents.

Testicules

 

 

Incidence

Son incidence est en hausse constante dans les pays industrialisés.

 

C’est un cancer hormono-dépendant en augmentation qui est donc intimement lié aux perturbateurs endocriniens qui miment les fonctions oestrogéniques. Voir section perturbateurs endocriniens

 

Pesticides

 

Chez les enfants dont les parents sont agriculteurs, une étude norvégienne fait état d’un accroissement du risque d’un facteur 1,25 (1)

 

Tumeurs cérébrales

Pesticides Une revue systématique des études qui se sont penchées sur les liens entre exposition aux pesticides et les tumeurs du cerveau chez les enfants a mis en évidence que 9 études sur 17 ont trouvé une association significative (2).

 

 

Les résultats sont significatifs notamment lorsque les pères sont employés en agriculture avec un risque accru d’un facteur allant de 2,0 à 3,3.

 

Vivre dans une ferme est associée à un risque accru de développer des tumeurs du cerveau. En particulier, les tumeurs primitives neuroectodermales sont 3,7 fois plus fréquentes quand l’exposition a été prénatale, et 5 fois si l’exposition a été observée pendant l’enfance (3).

Le travail des parents dans l’agriculture ou tout autre profession au contact des pesticides est un facteur de risque pour les tumeurs du cerveau chez l’enfant. Un large étude sur des enfants norvégiens a établi que le travail des parents avec des pesticides engendrerait un risque multiplié par 3 pour les enfants de développer certaines tumeurs du cerveau (1). En France, vivre dans une ferme accroît le risque pour les enfants de développer des tumeurs du cerveau d’un facteur 2,5 (4). Une autre étude européenne qui a suivi 520 enfants dont la moitié avec un cancer du cerveau ont montré que le risque était accru quand les parents travaillaient dans l’agriculture (5).

 

Une étude a caractérisé l’historique professionnel des parents d’enfants et a classifié l’exposition parentale aux insecticides, herbicides et fongicides agricoles en probabilité, intensité et fréquence. Il en ressort un risque plus élevé d’un facteur 1,4 à 1,6 de développer un astrocystome quand le père a été exposé aux différentes catégories de substances étudiées. Un risque plus élevé pour les tumeurs primitives neuroectodermales a seulement été identifié pour l’exposition paternelle aux herbicides (d’un facteur 1,5). En ce qui conecrne l’exposition maternelle, les risques d’astrocystome étaient accru pour les insecticides et les herbicides d’un facteur 1,5 (6)

 

 

France / enfants d’agriculteurs -> risqué accru 6,7 (4)

Allemagne / exposition aux traitements pour le bois -> risque accru 1,91 (7)

Norvège / enfants d’agriculteurs -> risque accru 2,36 (1)

Suède / exposition parentale aux pesticides -> risque accru 4,0 (8)

Etats-Unis / enfants d’agriculteurs -> risque accru 3,8 (9)

Etats-Unis et Canada / enfants ayant vécu plus d’1 année à la ferme -> risque accru 5,0 (10)

 

Leucémies

Pesticides

 

Une revue systématique des études qui ont étudié les liens entre l’exposition aux pesticides et les leucémies chez les enfants a été publiée en 1998 (2). Elle montre qu’il existe 17 études cas-témoins et une cohorte. Les auteurs concluent que « La plupart des études, mais pas toutes, montrent un rôle possible des pesticides dans la leucémie de l’enfant ». Ils citent plus particulièrement ce type de résultats :

  • L’exposition maternelle est associée avec la leucémie aiguë lymphoïde via les travaux agricoles (OR= 1,8) ou l’exposition aux pesticides pendant la grossesse (OR= 3,5) (En Chine)
  • La leucémie aiguë myéloïde est associée à une exposition professionnelle parentale ou à un usage domestique (intérieur ou de jardinage) (Aux Etats-Unis).

Neuroblastome

Quelques études ont établi les facteurs de risque suivants:Norvège / parents agriculteurs -> risque accru 2,5 (1)

Etats-Unis et Canada / parent professionnels -> risque accru 2,3 (11)

 

 

Cancer des os

Quelques études ont établi les facteurs de risque suivants:

Australie / enfants d’agriculteurs -> risque accru 3,5 (12)

Norvège / enfants d’agriculteurs -> risque accru 2,9 (1)

Etats-Unis (Californie) / enfants d’employés agricoles -> risque accru 8,8 (13)

 

Tumeurs de Wilms

Quelques études ont établi les facteurs de risque suivants:

Norvège / enfants d’agriculteurs -> risque accru 8,87 (1)

Brésil / enfants d’employés agricoles -> risque accru 3,24 (14)

Sites tumoraux multiples

Une étude a établi les risques non pas en fonction des pesticides mais des cultures, ciblant indirectement les substances utilisées sur ces cultures (15).

Cette étude a établi des profils d’exposition (modérée à élevée) en fonction des cultures environnantes des zones résidentielles. Cela a permit d’observer une relation dose-effet pour les zones où les cultures représentaient plus de 60% de la surface.

En ne prenant en compte que les zones d’exposition modérée les auteurs ont mis en évidence les facteurs de risque relatifs (OR) pour plusieurs des sites tumoraux suivants:

Lymphome Hodgkinien (OR = 1.3),

Tumeur de Wilms (OR = 1.3),

Carcinome rénal (OR = 2.3),

Hépatoblastome (OR = 1.7),

Sarcome d’Ewing (OR = 1.8),

Rhabdomyosarcomes (OR = 1.5),

Carcinomes thyroidiens (OR = 1.8), et

Mélanome malin (OR = 1.6).

Pour les zones d’exposition élevée, le risque est significativement accru pour tous les sites de cancer étudiés, avec un facteur 2 ou plus par rapport aux zones de faible exposition.

Par type de culture:

Coton: Carcinome rénal (OR = 6.9).

Avoine: tumeur primitive neuroectodermale (OR = 1.5), Sarcome d’Ewing (OR = 2.3), tumeur des cellules germinales (OR = 2.6), tumeurs thyroidiennes (OR = 2.0), Mélanome malin (OR = 2.4), Lymphome non-Hodgkinien (OR = 1.5) et le retinoblastome (OR = 1.6)

Soja: Leucémies myéloides aigues (OR = 1.4), Lymphome Hodgkinien (OR = 1.4), osteosarcome (OR = 1.4). Neuroblastomes (OR = 1.3), Tumeur de Wilms (OR = 1.4) et le Retinoblastome (OR = 1.4).

Maïs: Lymphome non-Hodgkinien (OR= 1.5), le cancer de la thyroide (OR = 1.6), les Neuroblastomes (OR = 1.3) et Tumeur de Wilms (OR = 1.4).

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Collectif Info Médoc Pesticides
Charger d'autres écrits dans Effets Pesticides sur les Enfants

Laisser un commentaire

Consulter aussi

« Les enfants développent des cancers à cause des pesticides ! »

    Dans ce village de 2 000 âmes, au cœur des vignes du Sauternais, plusieurs é…