Vous travaillerez par tous les temps dans des vignes appartenant
à de richissimes groupes financiers, pour 1115 euros nets mensuels.
Comme compensation des journées de travail par mauvais temps , vous aurez droit à une prime annuelle de 80 euros .
Vous connaîtrez toute votre vie professionnelle des fins de mois difficiles , Vous n’aurez aucune perspective d’évolution .
Vous connaîtrez l’ambiance délétère entre collègues de travail .
Vous serez sujets à des problèmes de santé mais n’aurez les moyens financiers ni de vous faire soigner ni de prendre un arrêt de travail .
Vous n’aurez que très peu de chances de percevoir une retraite même après des dizaines d’années de travail , parce que vous aurez plus de probabilités de mourir avant !
Même malade et persuadé que cela est lié à votre vie de salarié agricole vous ne demanderez pas l’ultime reconnaissance à laquelle vous pourriez prétendre, de peur des représailles de la part de ceux à qui vous devez tout cela.
Vous mourrez en silence et dans l’indifférence.
Des candidats ?

Pas de droits sur l'album 295216
Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Collectif Info Médoc Pesticides
Charger d'autres écrits dans Actualités

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Il faut protéger les élèves contre les pesticides.